| L'histoire de Robeez

L'histoire de Robeez

Les premiers pas

Robeez

 

 

Nous sommes en 1994. Sandra Wilson, une jeune mère de famille, perd son emploi au service d'une compagnie aérienne, l'entreprise ayant décidé de réduire ses effectifs. Elle souhaite passer plus de temps avec Robert, son fils de 18 mois. Elle profite donc de l'occasion pour lancer sa propre entreprise, à la maison. Les tout petits pieds de son fils l’ont inspirée.

Elle décide alors de fabriquer à la main une paire de chaussures en cuir très colorée, à semelle souple, pour son petit Robert. Ravie, elle découvre que ces chaussures semblent améliorer l'équilibre de son fils parce que les semelles souples lui permettent de « sentir » le sol quand il fait ses premiers pas. Elle décide donc de donner le nom de son fils à sa création. Les chaussures Robeez sont nées.

 

 

 

Robeez

À l'assaut du marché

Sandra se pose alors la question suivante : si ces chaussures ont si bien marché pour Robert, d’autres mamans en Amérique du Nord voudront sûrement en faire bénéficier leurs tout-petits en pleine croissance.

Elle prend la décision de coudre 20 paires de ces chaussures à la main et les présente au Salon du cadeau de Vancouver 1994. La réaction? Au-delà de toutes attentes. Les commandes abondent et Sandra signe des contrats avec 15 détaillants intéressés à vendre ses produits.

Elle se jette ensuite dans la production. Son sous-sol devient vite le premier siège social de Robeez Footwear et Sandra s'absorbe dans la découverte de tout ce qu'elle doit savoir sur le cuir, la coupe, la couture, la conception, la vente et la distribution. C'est le début d'une croissance incroyable et d'une réussite exemplaire.

Une croissance exceptionnelle

Robeez

 

 

Pour fournir à la demande, Sandra embauche son premier représentant en mars 1995 et, dès mai 1997, Robeez fait ses débuts sur Internet. Le siège social de l'entreprise quitte le sous-sol de sa résidence en mai 1999 pour occuper son premier local commercial. Depuis, l'entreprise a déménagé, s'est agrandie et occupe désormais des locaux plus grands pour répondre à tous les besoins de l'entreprise qui grandit rapidement.

En août 2001, les ventes atteignent 1,2 million de dollars canadiens et doublent l'année suivante. Aujourd'hui, elles dépassent 15 millions de dollars et continuent d'augmenter à un rythme étourdissant.

En 2003, Sandra crée le programme Robeez ‘Heart & Sole’, dans le cadre duquel des chaussures sont gracieusement offertes à des organismes de charité et à but non lucratif des quatre coins du monde afin de venir en aide aux enfants défavorisés.

 

 

Robeez Footwear aujourd'hui

Robeez

Sandra aurait été incapable de prédire la réussite phénoménale de son entreprise. Aujourd'hui, Robeez est reconnue comme le leader international de la fabrication de chaussures en cuir à semelle souple pour nouveau-nés et enfants jusqu'à 4 ans. Robeez Footwear emploie près de 400 employés et vend des chaussures dans plus de 4 500 magasins en Amérique du Nord, en Europe, en Australie et dans certaines parties de l'Asie.

L'entreprise propose plus de 70 modèles de chaussures et, en 2004, elle a lancé sa toute nouvelle gamme, les Booties, doublées en molleton, pour rester bien au chaud toute l'année.

Dès la toute première paire de chaussures qu'elle a confectionnée avec amour, Sandra s'est fixée un code d'éthique pour le soin avec lequel elle a fabriqué un produit de qualité avant tout destiné au bien-être de son enfant. Aujourd'hui, chaque paire de chaussures Robeez reflète ce même code d'éthique et colore toutes les activités de l'entreprise.

En septembre 2006, Robeez fut acquis par Stride Rite Corporation, groupe possèdant un portefeuille de plusieurs grandes marques de chaussures.  Vous trouverez de plus amples informations sur Stride Rite Corporation, société côtée en bourse (Bourse de New York: SRR), sur www.strideritecorp.com